Comprendre ses émotions et s'en libérer

Les émotions sont au cœur de nos vies et sont à la base de toutes nos réactions.

Face à une situation inconfortable, nous avons tendance à réagir de façon excessive que ce soit verbalement, dans notre alimentation ou par notre comportement.

Dans cet article, je voudrai vous partager une méthode pour ne plus subir vos émotions et reprendre le contrôle sur vos réactions.

Qu'est-ce qu'une émotion ?

Une émotion est une réaction affective ou un trouble transitoire provoqué par un élément extérieur.

Les émotions peuvent donc être positives comme la joie, l'euphorie ou plutôt négatives comme la colère, la peur, la frustration.

L'émotion permet de nous indiquer l'impact d'une situation extérieure sur nous-même.

Peut-on se fier à nos émotions et d'où viennent-elles ?

On peut remarquer qu'une même situation extérieure n'aura pas le même impact émotionnel d'une personne à l'autre.

Combien de fois avez-vous réagi à une situation alors que la personne à coté de vous ne partagez pas votre ressenti. Pourtant l’événement est identique.

L'émotion est donc propre à chaque être humain par rapport à une situation neutre.

Si la situation est neutre, qu'est-ce qui fait naître l'émotion ?

L'émotion est issue de nos pensées. Si notre pensée est positive face à une situation, nous allons davantage ressentir une émotion positive et inversement.

Par exemple, si votre pensée face à un temps pluvieux est "chouette je vais passer la journée devant Netflix », vous allez vous sentir détendu. A contrario si votre pensée est " je n'aime pas la pluie, c'est une journée gâchée", vous allez vous sentir déçu, frustré, énervé.

Cette relation circonstances / pensées / émotions a été mise en avant par Brooke Castillo dans « The model ». Cette approche a eu le plus grand impact dans mon développement personnel. Cela a été le déclic pour ne plus subir mes émotions et mieux comprendre mes réactions mais surtout modifier ma façon de penser.

Le principe est que chaque circonstance (un événement factuel), déclenche en nous une pensée. Cette pensée va entraîner une émotion positive ou négative. L'émotion ressentie va nous pousser à agir ce qui va aboutir à un certain résultat.

Autant vous dire que si l'émotion ressentie est négative il y a peu de chance que le résultat à la clé soit positif.

L’intérêt de la gestion des émotions est d'arriver à un résultat le plus positif pour nous et donc de gérer nos réactions / actions. Par exemple, si vous souhaitez perdre du poids, face à un événement qui vous impacte, le résultat le plus positif pour vous serait de ne pas vous jeter sur le pot de glace.

Comment fait-on ?

Puisque les circonstances sont neutres, la seconde étape du schéma sur laquelle nous pouvons agir concerne nos pensées.

En modifiant votre pensée sur une situation, vous modifierez l'émotion générée.

Je vous entends déjà, « nous ne sommes pas dans le monde des bisounours !! » Justement, le but n'est pas de passer du coq à l'âne en se forçant à penser à une chose positive.

Il s'agit en réalité de choisir une pensée alternative plus bienveillante envers nous-même et les autres.


Je vais vous donner un exemple assez fréquent dans le domaine professionnel qui entache les relations humaines, entraîne frustration et manque de confiance en soi.


L’événement : votre responsable s'adresse à votre collègue pour avoir des renseignements sur un sujet que vous traitez.

La pensée à ce sujet : Je fais du mauvais travail, j'ai mal géré ce dossier, c'est pour cela qu'il ne s'adresse pas à moi

L’émotion générée : vous allez vous sentir mis de côté, pas important, gêné, inutile...

L’action : Vous allez adopter une attitude plutôt renfermée

Le résultat : Il y a peu de chance que votre responsable vienne vous solliciter si vous êtes dans votre coin et non intégré. De plus vous allez rentrer de votre journée, déprimé et vous allez râler toute la soirée. Ce qui va faire passer un mauvais moment à toute la famille.

En partant du même événement, je décide de choisir une autre pensée : Il ne doit pas être au courant que j'ai des informations sur le sujet.

L’émotion que vous allez ressentir va donc être complètement différente. Vous allez vous sentir plus dynamique et utile.

L’action : Vous allez vous empresser de chercher les dernières informations dans vos emails et les communiquer à votre patron.

Le résultat : Un patron satisfait, un sentiment d’avoir été utile et réactif et des chances pour que votre soirée se passe bien.

Toutes nos émotions viennent de nos pensées. Elles-mêmes ont été construites à partir de situations passées et marquantes. Il faut savoir que notre cerveau est feignant et prends le chemin qui lui demande le moins d'énergie. Une situation similaire à une situation passée et notre cerveau se charge de faire des associations alors que chaque moment est unique. Le travail va donc être de s'habituer à modifier l’association événement/pensée afin d’améliorer nos réactions.

Avez-vous envie de travailler sur nos émotions et gagner en confort de vie ?

Pour toute pensée négative sur un événement présent ou passé qui génère une réaction qui ne vous est pas bénéfique, essayez de trouver une pensée alternative. Prenez un carnet et écrivez vos pensées.

Accepter ses émotions et être bienveillant envers soi. On a trop tendance à se faire encore plus mal lorsque une situation est difficile à vivre. Pourquoi privilégier le pot de glace et culpabiliser davantage après, alors que l'on a juste besoin de réconfort ? Cette notion de plaisir / réconfort fera l’objet d’un autre article très prochainement.


Connaissez-vous cette approche ? Comment gérez-vous vos émotions ? Est ce qu'il s'agit d'un domaine que vous souhaitez améliorer ?

Si vous souhaitez plus de renseignements sur le sujet ou un accompagnement personnalisé n'hésitez pas à me contacter.