Comment atteindre le bonheur en résistant au plaisir immédiat

Mis à jour : juin 2

Il est souvent difficile de rester concentrer sur une tâche, sur nos objectifs lorsque nous sommes quotidiennement happés par une source infinie de distraction.

Nous vivons dans une société où nous avons accès à tout sans limite. Des magasins ouvert le dimanche, des livraisons de plus en plus rapides. Une société du "tout tout de suite" qui entraîne une frustration grandissante lorsque les résultats sont plus longs à attendre.

« Quel est le régime miracle pour perdre du poids en 2 jours ?» « Gagner plus sans faire ses preuves » « Livraison en express ».

Nous sommes de plus en plus impatients ce qui génère du stress et nous entraîne vers des plaisirs rapides qui s'effacent aussitôt obtenus.

Comment trouver du plaisir dans l'attente ? Comment continuer à se motiver lorsque les résultats de notre travail ne sont pas immédiats ? Quelle est la définition du plaisir ? Est-ce que la notion de plaisir est immuable ? Comment rester motivé sur le long terme et ressentir le bonheur d'avoir accompli et atteint notre objectif ?

La première étape est de réapprendre à attendre.

Apprendre à attendre pour atteindre d'autres satisfactions sur le moyen et long terme.

Pour cela, il faut entraîner sa mémoire au travail afin de reconditionner notre cerveau à être plus patient et, de ce fait, pouvoir avoir accès à une source de bonheur plus importante pour nous.

Il est important de se demander pourquoi voulons-nous obtenir ce résultat ? Pourquoi faisons-nous cela ? Qu'est-ce que la réalisation de cet objectif va nous apporter ? Qu'est ce qui nous manque actuellement pour être heureux ?

Rester focaliser sur ce que l'on veut, en avoir conscience permet d'augmenter sa mémoire de travail. A force d'entrainement nous serons de moins en moins soumis à la frustration et à l'attente. Le bonheur d'obtenir la chose désirée dépassera la gratification immédiate.

« Le plaisir est toujours là, le curseur est toujours positionné sur la notion de plaisir mais le boitier n'est plus le même. » La source de plaisir a été modifiée.

Deuxième étape on se libère du stress et de ses émotions.

Le stress et les émotions ont un fort impact sur notre mémoire de travail et sur notre capacité à attendre.

Effectivement, dans une société où le rythme de vie est en accélération perpétuelle et dans laquelle nous sommes stimulées par toutes les nouvelles technologies, il est très difficile de prendre le recul nécessaire et favoriser l'attente dans la prise de décision. Cela génère impulsivité, réactivité. Ces sensations nous font perdre le sens de notre vie.

Du côté émotionnel, il est difficile de ne pas réagir à une émotion négative. Les émotions négatives ne sont pas agréables mais sont-elles forcément à éviter ?

Absolument pas, au contraire. Une émotion négative n'est pas néfaste. C'est un bon indicateur sur ce qui se passe en nous.

Pourquoi vouloir la masquer rapidement en la substituant par un moment de plaisir de courte de durée qui ne réglera pas le problème en profondeur ?

L'émotion négative est une expérience humaine à vivre afin d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Elle est donc nécessaire à vivre pour avancer et ne doit pas être assimilée à une peur.


Et si nous faisions l’inverse ? Et si nous restions dans l'inconfort temporairement ? La situation d'inconfort générée par l'émotion négative, qui, une fois identifiée, comprise et accueillie nous permettra d'atteindre une source de bonheur et de plaisir sur le long terme.

Mes solutions pour se reconnecter au plaisir qui vous rendra heureux sur le long terme :


1/ Prendre soin de son hygiène de vie pour réduire son stress

- Essayer des techniques de méditation,

- Faire une activité sportive,

- Tester des pratiques du yoga. Le yoga représente bien cette idée de trouver du plaisir dans l'inconfort.

- Reprendre le contrôle de votre mental

Quelles sont les pensées que vous avez en tête ? Quelles sont les croyances que vous avez sur vous-même ? Quels impacts ces croyances ont-elles sur votre réalisation personnelle ? Vos actions sont-elles en corrélation avec votre objectif ? Que souhaitez-vous vivre ? Qui souhaitez-vous être ?

2/ Adapter son cadre de vie

Vous souhaitez vous concentrer sur une tâche en particulier ? Développer une nouvelle connaissance ? Faites de la place. Et installez-vous dans un cadre propice à la concentration.

Il n'est pas nécessaire d'avoir une pièce dédiée ou un bureau. Rangez les objets et sources de distraction dont vous n'avez pas besoin à ce moment-là.

A contrario vous pouvez placer un objet qui favorisera votre concentration. Une bougie, une plante, votre tasse de café chaude, votre carnet.

3/Apprendre à ne pas céder immédiatement face à des tentations.

Utiliser la méthode pomodoro pour rester concentrer pendant un certain laps de temps et s'offrir une pause à la fin. Pendant cette pause faites ce que vous aimez faire, il s'agit de la gratification nécessaire qui vous permettra de continuer.

Par exemple, déterminez une période travail de 30 min sans interruption et 5 min de pause à la fin et vous faites plusieurs sessions en fonction du temps que vous avez / souhaitez investir sur votre développement. De plus vous vous sentirez productif et motivé pour continuer.

4/ Commencer petit

Cela ne sert à rien de vouloir se fixer 3h de travail d'affilées dès la première séance

Donnez-vous des objectifs atteignables. L'objectif est trop gros ? Divisez-le en sous objectif afin de pouvoir mesurer le travail accompli et vous permettre de recevoir la gratification nécessaire pour avoir envie de continuer.

5/ Couper l’accès à l'information rapide et libérer sa mémoire de travail

Notre mémoire de travail est surchargée ce qui empêche l'attente et la patience. C’est un cercle vicieux qui n’entraîne que frustration. Pour inverser le cycle, il faut libérer sa mémoire de travail :

- Couper les notifications sur son téléphone

- Éteindre la télévision pendant la période où vous souhaitez être concentré.

- Développer l'apprentissage en n’ayant plus accès à l'information recherchée en un clic. C'est difficile ? C'est que vous êtes sur la bonne voie ! Challengez-vous ! Renforcez votre mémoire et votre estime de vous-même par la même occasion.



Arrivez-vous à gérer période de concentration et période de plaisir ?

Arrivez-vous à atteindre vos objectifs ou au contraire vous n'arrivez pas à vous lancer ?

Avez-vous d'autres astuces pour rester concentré et ne pas céder à la tentation ?

Dites moi tout dans les commentaires ou n'hésitez pas à me contacter.




Mes sources :


Magasine Cerveau & psycho

https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/psychologie/reapprendre-a-attendre-7712.php

https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neurosciences/quand-le-cerveau-ne-sait-plus-attendre-7710.php


Podcast Métamorphose

https://www.youtube.com/watch?v=Cpqa9uopXx4